Accueil Webzine Nature & Découvertes Article

Les tumultes du fleuve jaune.

Le Houang-ho (黃河) ou fleuve jaune, ainsi nommé à cause de la couleur de ses eaux limoneuses (le fleuve charrie 1,6 milliards de tonnes de limons par an), est par sa longueur de 5 464 kilomètres le deuxième fleuve d'Asie et le sixième du monde. Il prend sa source dans les monts Kunlun au Tibet (dans la province du Qinghai), à plus de 4000 mètres d'altitude. Il s'enfonce en de profondes gorges dans des plateaux intérieurs, décrit une ample boucle dans les déserts de la Mongolie-Intérieure et achève son cours dans la grande plaine de la Chine du Nord pour se jeter enfin dans la mer de Bohai. Cette plaine du nord a été construite par alluvions, du lœss essentiellement, que le Houang-ho arrache en quantités énormes et qu'il étale au moment des crues. A cause de sont régime irrégulier et brutal, le Houang-ho fait peser de lourdes menaces sur les rives. Malgré les digues et les canaux, il change de lit lors des violents crues d'été. En vingt siècles, son embouchure s'est déplacée dix fois. Ce phénomène est dût à l'élévation continuelle du lit de la rivière (à cause du limon déposé au file de l'eau), ce qui lui valu les noms peu enviables de Fléau des fils de Han et Le chagrin de la Chine (l'inondation la plus meurtrières étant celle de 1931 ou entre 1 et 4 millions de personnes moururent).

Cependant, ce fleuve, à l'origine, terriblement capricieux se métamorphosa au contact de l'homme, dût au plan d'aménagement dont il fût l'objet. La domestication du Houang-ho a commencé en 1957 avec la mise en chantier du barrage hydroélectrique en Sanmenxia, dans la province de Henan qui fût officiellement inauguré en 1960. Treize barrages furent construit par la suite, pour produire des milliards de kilowatts-heures et réguler son débit pour permettre d'irriguer 45 millions d'hectares. Cependant, depuis 1972, l'irrigation agricole fût si intense (multiplié par cinq depuis 1950) qu'il n'est pas rare que le fleuve n'atteigne même plus la mer car il s'est asséché en amont. Ceci a pour conséquence direct de ne laisser d'autre choix aux autorités de puiser dans les nappes phréatiques de façon abusive, ce qui sur le long terme risque de poser d'autres dégâts.

Autre soucie majeur, depuis le milieu des années 80, le niveau de pollution du Huang-ho a été multiplié par deux à cause de la prolifération des usines chimiques et pharmaceutiques tout au long de ses berges et de ceux de ses affluents (Shizuishan, une ville situé sur la rive ouest du fleuve Jaune dans la province du Ningxia, est depuis 2008 considérée comme l'une des villes les plus polluées au monde).

Contributeur : Gwengoat
Source : Forum-expat.net
Destination : Asie / Chine

  • Soumit le : 06 Mai 2013
  • Page vues 136 fois

0 Commentaire

  1. Soyez le premier à laisser un commentaire

Ajouter un commentaire

* Champ obligatoire
Votre commentaire a été envoyé et est en attente d'approbation

Bonjour,
ce site est gratuit, cependant, sa seule source de revenus est la publicité et si vous utilisez un bloqueur de publicité, cela empêche toute chance de pouvoir maintenir le site sur le long therme car, sans revenu, pas de site.

Si vous pouviez le temps de votre visite sur Forum Expat débloquer cette fonctionnalité cela laisserai une lueur d'espoir pour son avenir.

Merci de votre compréhension