Accueil Webzine Transports Article

Les Taps-Taps, entre folklore et promiscuité.

Le système des transports en commun, né de la débrouillardise légendaire des Haïtiens, fonctionne relativement bien (quoique de façon un peu anarchique depuis le séisme de janvier 2010), compte tenu de l'état des routes en province et des bouchons permanents de la circulation à Port-au-Prince. Mais l'étranger s'y perd et doit souvent se rabattre sur un taxi hors de prix ou la location, onéreuse, d'un véhicule. Voici quelques pistes pour ceux qui ne craignent pas la promiscuité.

Il suffit de se poster le long de la route principale et de faire signe au chauffeur de l'une de ces nombreuses camionnettes multicolores. S'il a de la place, il va s'arrêter et vous inviter à monter. Lorsque vous êtes arrivé à destination, deux méthodes: crier mèsi chofé (merci, chauffeur en créole) ou cogner contre la vitre (certains y voient l'origine du mot tap-tap). Descendre et payer le chauffeur, si possible en monnaie.

Il existe plusieurs types de véhicules pour les transports en commun: les petites camionnettes urbaines, les bus qui vont à Carrefour, la banlieue populaire de PauP, qui sont les plus décorés; et les camions transformés qui circulent de ville en ville. Il est déconseillé de se rendre au Cap par ce moyen, les chauffeurs étant très téméraires et la route dangereuse.

Les bus de Carrefour méritent qu'on s'y arrête. Il s'agit de camions à pont, livrés nus, que l'on confie à des habilleurs de taps-taps. l'ébéniste va prendre une semaine pour monter un squelette en bois, le tôlier va consacrer une autre semaine à l'habillage des parois, puis l'artiste peintre, qui dirige les opérations depuis le début - chaque tap-tap étant différent - va passer deux semaines à le décorer et à le couvrir de versets bibliques et de proverbes créoles, tous plus délicieux les uns que les autres, sans oublier de signer son œuvre. Puis l'électricien va installer des lampes clignotantes de couleur et une sonorisation démesurée. Le garnisseur, quant à lui, va installer les sièges. Un tap-tap est fait en esprit avant d'être matérialisé.

Contributeur : Gwengoat
Source : Forum-expat.net
Destination : Caraïbes / Haïti

  • Soumit le : 06 Sept. 2014
  • Page vues 19 fois

0 Commentaire

  1. Soyez le premier à laisser un commentaire

Ajouter un commentaire

* Champ obligatoire
Votre commentaire a été envoyé et est en attente d'approbation

Bonjour,
ce site est gratuit, cependant, sa seule source de revenus est la publicité et si vous utilisez un bloqueur de publicité, cela empêche toute chance de pouvoir maintenir le site sur le long therme car, sans revenu, pas de site.

Si vous pouviez le temps de votre visite sur Forum Expat débloquer cette fonctionnalité cela laisserai une lueur d'espoir pour son avenir.

Merci de votre compréhension