Accueil Webzine Voyage Article

Balade en Barbade.

Très peuplée avec ses 277 821 habitants (recensement de 2010), soit une densité de 660 habitants par km2, de formation corallienne, assez plate, parcourue au nord par de douces collines, la Barbade n'abrite pas de forêt tropicale dense et impénétrable, et revêt un aspect très campagnard. Sa position géographique semble l'avoir maintenue à l'écart des curieux. L'incontournable Christophe Colomb l'ignorera - elle sera découverte en 1536 par l'explorateur portugais Pedro A. Campos qui lui donnera son nom Os Barbudos (Les Barbus à cause des ficus de l'île) - et la clique hétéroclite des écumeurs des mers, pirates, corsaires et autres flibustiers l'oubliera. Elle échappera même aux visées françaises. Ainsi pendant près de 350 ans, hormis une unique tentative d'invasion ratée par les Hollandais en 1665, elle sera occupée par les Britanniques, et ce jusqu'en 1966, date à laquelle elle devient un État indépendant membre du Commonwealth, avec à sa tête un gouverneur général représentant la Couronne.

Les institutions actuelles remontent au 17e siècle, chapeautées par une House of Assembly, le plus ancien corps représentatif des dominions britanniques après celui des Bermudes. Ce passé anglophone, toujours vif, se décline dans toute l'île, qui possède son Scottish district entre Belle Plaine et Bathsheba dans un moutonnement de collines verdoyantes. Au sommet du Chalky Mount, un village s'accroche: Potteries, où s'affairent des potiers dont les tours sont identiques depuis des générations, et qui se succèdent de père en fils. On pourrait aussi bien attribuer à la Barbade le surnom de Petite Suisse, tant l'île affiche une prospérité inhabituelle aux Caraïbes. L'image limitative d'un tourisme sophistiqué cache une vraie réalité: celle de la précarité d'un bon nombre d'îles des Petites Antilles qui affichent en 2013 selon le classement de la FMI, un PIB/ha (produit intérieur brut par habitant) très bas: 14 283$/ha pour la Dominique et 12 207$/ha pour St Vincent et les Grenadines. Avec 25 181$/ha, la Barbade fait office d'État prospère. À titre de comparaison, le PIB de la Slovaquie est de 24 605$/ha, celui de la France est de 35 784$/ha et celui de la Suisse 46 430$/ha. On perçoit mieux cette réalité lors des catastrophes: ainsi, après le passage du cyclone Luis en 1995 (un cyclone de catégorie 4 soufflant en moyenne à 225 km/h avec des rafales supérieurs à 300 km/h), la plupart de l'aide et des contingents envoyés dans les îles sœurs touchées émanaient de la Barbade.

Ce développement reste d'autant plus étonnant que l'île garde un aspect bucolique qui rappelle la Caraïbe d'antan. Ici, on continue à exploiter envers et contre tout la canne à sucre malgré les faibles rendements d'une économie dépassée.

Contributeur : Gwengoat
Source : Forum-expat.net
Destination : Caraïbes / Barbade

  • Soumit le : 13 Sept. 2014
  • Page vues 45 fois

0 Commentaire

  1. Soyez le premier à laisser un commentaire

Ajouter un commentaire

* Champ obligatoire
Votre commentaire a été envoyé et est en attente d'approbation

Bonjour,
ce site est gratuit, cependant, sa seule source de revenus est la publicité et si vous utilisez un bloqueur de publicité, cela empêche toute chance de pouvoir maintenir le site sur le long therme car, sans revenu, pas de site.

Si vous pouviez le temps de votre visite sur Forum Expat débloquer cette fonctionnalité cela laisserai une lueur d'espoir pour son avenir.

Merci de votre compréhension